Partagez sur les réseaux sociaux (icônes ci-dessous à gauche)! Suivez @hierogl

Pronoms suffixes

De Hiero
Aller à : navigation, rechercher

Voir aussi Gardiner p. 39, §34

Nombre Pers. Genre Hiér. Suffixe [1] Après verbe Après prép. Après nom Rem.
Sing. 1 masc. & fém.
A1
[2]
.i je; me moi mon, ma, mes [3]
Sing. 2 masc.
k
.k tu; te (masc.) toi (masc.) ton, ta, tes (masc.) [4]
Sing. 2 fém.
T
.T tu; te (fém.) toi (fém.) ton, ta, tes (fém.) [5]
Sing. 3 masc.
f
.f il; le lui son, sa, ses (masc.)
Sing. 3 fém.
s
.s elle; la elle son, sa, ses (fém.) [6]

Plur. 1 masc. & fém.
n
Z2
.n nous nous notre, nos [7]
Plur. 2 masc. & fém.
T&n&Z2
.Tn vous vous votre, vos [8]
Plur. 3 masc. & fém.
s n
Z2
.sn ils, elles; les eux, elles leur, leurs [9]
Plur. 3 masc. & fém.
w&&Z2
.w ils, elles; les eux, elles leur, leurs [10]

Duel 1 masc. & fém.
n
y
.ny nous deux nous deux notre, nos
(lit. de nous deux)
[11]
Duel 2 masc. & fém.
T&n&y
.Tny vous deux vous deux votre, vos
(lit. de vous deux)
[11]
Duel 3 masc. & fém.
s n
y
.sny eux deux, elles deux; les deux eux deux, elles deux leur, leurs
(lit. d'eux, d'elles deux)
[11]


Les pronoms suffixes sont toujours associés au mot qui les précède et leur emploi diffère selon la nature de ce mot:


  • Après un verbe, le pronom suffixe joue le rôle de pronom personnel sujet du verbe avec son temps;
    p.ex.
    D&d k
    Dd.k tu (masc.) dis,
    sDm n
    T
    sDm.n.T tu (fém.) as entendu [12].
Néanmoins après un verbe transitif à l'infinitif, le pronom suffixe joue le rôle de pronom personnel
complément d'objet direct du verbe (me, te, ...) [13],
p.ex., alors il se leva
r W Sd
d
A2 f
r wSd.f pour le saluer.


  • Après une préposition, le pronom suffixe joue le rôle de pronom personnel complément de la préposition
    p.ex.
    n&A1
    n.i vers moi,
    H n
    a
    s
    Hna.s avec elle.


  • Après un nom, le pronom suffixe joue le rôle de pronom personnel complément de la préposition «de» (génitif, de moi, de toi...), ce qui correspond en français à un adjectif possessif (mon, ton, ...);
    p.ex.
    pr
    Z1
    f
    pr.f sa maison (lit. la maison de lui);
    niwt
    t Z1
    s n
    Z2
    niwt.sn leur ville (lit. la ville d'eux).
A noter qu'en raison de l'absence d'article, pr.f peut aussi bien signifier sa maison (lit. la maison de lui) que une de ses maisons (lit. une maison de lui).

Notes

  1. par convention la translittération des pronoms suffixes est précédée d'un point séparateur; cette convention qui diffère selon les auteurs est celle proposée par Gardiner
  2. Ce signe varie selon la personne concernée et les époques. Pour plus de détails, voir .i.
  3. Ce pronom suffixe .i est régulièrement omis dans l'A.E., de même parfois plus tard.
  4. le signe
    k
    est inversé en hiératique, à savoir
    V31A
    V31A.
  5. plus tard aussi
    t
    .t.
  6. anciennement seulement
    s
    , plus tard aussi
    z
    .
  7. rarement
    n
    .
  8. ou
    T
    n
    .Tn, plus tard aussi
    t&n&Z2
    ou
    t
    n
    .tn.
  9. Ou
    s&n
    .sn (ancien .zn), plus tard aussi écrit
    z&n&Z2
    ou
    z
    n
    ; exceptionnellement
    s
    ,
    s Z3
    ,
    z
    Z2
    .
  10. Aussi écrit
    W
    Z2
    , un suffixe tardif dont peu d'exemples sont trouvés dès la 18ème dyn.
  11. 11,0, 11,1 et 11,2 Tombé en désuétude au M.E. excepté dans les textes archaïques; remplacé par les suffixes pluriels.
  12. Gardiner p. 55, §67
  13. MW p. 99, §140